l'homme bleuAvez-vous entendu parler de Blue Man l’homme bleu ? Voici l'histoire de la désinformation pour faire peur aux publics.

Lundi, 12 Mars 2012 : Par Patrick Schifferling - Tags: argent colloïdal , homme bleu , peau

12/03/2012 - Le cas de la légendaire "Blue Man", dont tout le corps est devenu bleu après avoir pris une concoction liquide de sel d'argent que les médias grand public continue à qualifier "d'argent colloïdal" c'est une fraude, un gros mensonge véhiculé par les médias menteurs avec leurs complices (Big pharma et les politiciens) . Contrairement à ce que vous avez lu ou entendu, Paul Karason de Californie n'avaient pas pris d'argent colloïdal quand il a viré au bleu et l'ensemble de la mascarade semble avoir été bien orchestré pour détourner le public de la découverte sur la vérité du pouvoir incroyable de guérison de l’argent colloidal (de bonne qualité) et lorsqu’il est pris de façon approprié.

En 2008 Paul Karason était connu sous le surnom de "Blue Man" (l'homme bleu") ou de "Grand Schtroumpf". Pour traiter une affection cutanée chronique, il avait pris durant des années un médicament à base de sels d'argent et de protéines « Collargol »  Paul Karason avait fait son propre mélange d'argent en utilisant des sels d’argent et de l’électrolyse pour engendrer une solution de chlorure d'argent avec des grandes particules d'argent. En bref, un mélange à haut risque (pour la peau), l’argent colloïdal ou l’argent ionique est très différent, L'EPA*1 a établi pour l'argent une dose orale de référence et une dose orale critique.

- La dose orale de référence (DRf) est une estimation de l'exposition limite quotidienne pendant toute la durée de la vie humaine (70 ans). Exposition limite veut dire sans risque appréciable d'effets nocifs.

La DRf a été fixée à 5 mcg par kilo corporel et par jour, soit 350 mcg pour un adulte de 70 kg ; ce qui correspondrait à l'ingestion quotidienne pendant 70 ans de 35 ml, soit 7 cuillerées à café, d'argent colloïdal à 10 ppm.

- La dose orale critique est la quantité journalière à ne pas dépasser. Elle a été estiméeà 15 meg/kg, soit 1.05 mg pour un adulte de 70 kg ; ceci correspondrait à 105 ml, soit 7 cuillerées à soupe, d'une solution d'argent colloïdal à 10 ppm.

Dose létale
Lors d'une expérience réalisée en 1931, les Dr Shouse et Whipple ont injecté 500 mg de Collargol (un composé contenant 87 % d'argent et 13 % de protéines) à un chien pesant 23 kg (soit près de 19 mg d'argent par kilo). L'animal est mort douze heures plus tard. Sa mort fut attribuée à une congestion pulmonaire et de l'oedème.

Pour un homme de 70 kg ceci équivaut à 1,324 g d'argent (soit 132,4 litres d'une solution d'argent colloïdal à 10 ppm !!). Ces médecins ont aussi noté que des doses de 200 à 300 mg de collargol (soit l'équivalent de 53 à 80 litres d'argent colloïdal à 10 ppm !) étaient bien tolérées.

Nous sommes évidemment assez loin des quelques cuillerées à soupe "autorisées" par l'EPA !
Sulfadiazine argentique M.S. Wysor3 administra à des souris des doses élevées de sulfadiazine argentique (30 % d'argent) chaque jour pendant un mois. Il rapporte :

 

Des doses de 1,05 mg/kg administrées par voie orale et sous-cutanée se sont avérées non toxiques... Aucun animal n'est mort dans les deux groupes expérimentaux au cours du mois que dura l'expérience. À la fin de cette période, tous les animaux furent sacrifiés... Les études histologiques ont montré l'absence de pathologie évidente dans les deux groupes ayant reçu le sulfadiazine argentique. Il n'y a eu aucune perte de poids, aucun signe de changements dans le comportement. Aucun animal n 'a eu de diarrhée.

Pour un homme de 70 kg, cette quantité correspondrait à 73,5 mg de sulfadiazine argentique, soit 22 mg d'argent, ce qui équivaudrait à l'argent contenu dans 2,2 litres d'argent colloïdal à 10 ppm (par jour pendant un mois !!).

Manifestement, ce que toutes ces expériences tendent à montrer, c'est que la quantité d'argent colloïdal ingéré pour usage thérapeutique ne risque guère d'atteindre les chiffres avancés pour la toxicité. Et puis insistons encore une fois sur ce point, les produits utilisés dans ces expériences ne peuvent de toutes façons se comparer à ceux dont nous parlons ici.

 
"L'histoire de Blue Man est devenu un événement majeur de la désinformation médiatique qui a été produit par une firme de relations publiques et payé par un intérêt pharmaceutique," dit le plus pur colloïde, un producteur de vraies solutions colloïdales d'argent. "Le but de cette campagne était d'effrayer le public d’éloigné ce public de l'utilisation de produits d'argent colloïdal."

Cela est logique si l'on considère que des milliers, sinon des millions, de personnes prennent de l’argent colloïdal ou de l’argent ionique régulièrement sans incident, et aucun d'entre eux sont bleu. L’Argyrie, est une maladie très rare qui ne semble venir à la suite de la consommation de solutions de sels d'argent mal-faits qui contiennent trop de particules d'argent qui sont de taille trop importante, et qui ont été faites en utilisant l'ajout de sel.

Dans le cas de Paul Karason, avait pris beaucoup  de sel d'argent, ce qui était déjà problématique pour commencer, que toute personne normale n’aurait jamais pris. Et cela, bien sûr, est un autre fait frappant qui a généralement été laissé de côté la plupart des reportages grand public sur  Paul Karason et son état. Le cas de Karason, en fait, est l'un des seuls cas vérifiables d’argyria dans le monde, ce qui montre à quel point l’argent colloidal est vraiment fiable 100% naturel et 100% fiable.

 

La mascarade de Blue Man démontre encore une fois que nous ne pouvons pas faire confiance aux médias menteurs, sur le pseudo réchauffement climatique, les OGM, les OVNI, que des mensonges de la désinformation pour pouvoir mieux contrôler les êtres humains.

 


1 Environmental and Protection Agency [Agence américaine pour la protection de l'environnement]


Pour en savoir plus sur l'argent colloïdal, visitez :

www.argent-colloidal.info

 

 

Les sources pour cet article sont les suivantes :

http://argent-colloidal.info/TOXICITE%20&%20EFFETS%20SECONDAIRES.htm

http://www.purestcolloids.com/blue-man.php

http://today.msnbc.msn.com