argent colloïdalL'argent colloïdal est un antibactérien, antifongique, antiviral "miraculeux"

Dimanche, 22 juin 2014,
Tags: argent colloïdal , les antibiotiques , la médecine alternative

L'argent a été utilisé depuis l'antiquité par les grecques et les romains comme un antimicrobien, pour la conservation des aliments, des liquides et des plantes. Puis, au début du XXe siècle, la médecine allopathique a monopolisé toute les pratiques médicales, favorisant seulement les médicaments synthétiques.

Comme les antibiotiques, ce monopole médical a commencé à perdre du terrain en  faveur de la naturopathie, des plantes, de l’homéopathie, de l’oligothérapie, et des produits à base d’argent sous la forme
de minuscule particule d’argent en suspension dans de l’eau déminéralisé et distillé, ces micelles produisent une solution colloïdale. et des solutions ioniques maison ont commencé à ré-émerger.

Pendant les années 1980, des tests de laboratoire à l'Université de Syracuse et l'UCLA School of Medicine et en 1999
Université Birghm Young, Utah Département de microbiologie Lab ont démontrés l’efficacité de l'argent colloïdal contre les bactéries, les virus et les organismes fongiques, même ceux qui étaient devenus résistants aux antibiotiques. [1]

Même les bactéries résistantes aux antibiotiques comme le
staphylocoque doré (Staphylococcus aureus), résistants à la méticilline (un antibiotique) sont encore aujourd'hui l'une des principales causes de décès par infection à l'hôpital, ce staphylocoque doré n’a aucune chance contre des ions d'argent (nanoparticules) l’argent colloïdal, selon l’étude effectuée par SilverKare le staphylocoque doré a été inhibé avec une solution d’argent colloïdal à une concentration de 2,5 ppm et tué avec une solution d’argetn colloïdal de 5 ppm en moins de 2 minutes ! [2]

Pour prévenir les infections dans les hôpitaux, l’argent colloidal devrais être utilisé pour nettoyer les instruments chirurgicaux et médicaux, pour le nettoyage des salles d’opération , les mains des médecins, infirmières, chirurgiens, les chambres des malades,  etc.

Mais il y a Big Pharma !

En 1999 la FDA satisfaits Big Pharma par la décision que des colloïdes d'ions d'argent ne peuvent être considérés comme des "compléments minéraux" et ne favorisent pas des propriétés curatives.

Par conséquent, tout fournisseur d’argent colloïdal peut être arrêté directement par la FDA, ou par des organismes médicaux ou alimentaires..

C'est encore pire en Europe. En 2010, le Codex Alimentarius a imposé une interdiction de la vente de produits de solutions d'argent dans tous les pays membres de l'UE. Comités du Codex tentent d '«harmoniser» les Amériques et d'autres pays avec leurs codes.

Que ce soit en Europe, aux USA, au Canada ou en Australie, les intentions des autorités administratives sont claires : s'opposer par tous les moyens à la diffusion des médecines et produits dites « parallèles », dont le succès populaire constitue une menace à la fois pour la médecine orthodoxe et les entreprises pharmaceutiques. En ce qui concerne l'argent colloïdal, la FDA  américaine et ses homologues dans d'autres pays n'ont pas réussi jusqu'ici à l'interdire totalement, mais ce n'est pas faute d'essayer. Le produit a été relégué au rang de « supplément alimentaire » (l'argent peut aussi être considéré comme un simple oligoélément) ; en conséquence, il est interdit aux fabricants de revendiquer la moindre action thérapeutique pour leurs produits.

La médecine officielle est entrée en guerre contre l'argent colloïdal... cet antibiotique naturel accomplit des choses dont sont incapables les antibiotiques de synthèse. Cette guerre sera finalement remportée par les tenants de l'argent colloïdal, parce qu'ils détiennent les preuves [de sa valeur] et sont soutenus par le public.
.

Les publicités négatives sur les  solutions d’argent colloïdal dominent les médias. Pour tenter de discréditer l'argent colloïdal la FDA ne fait aucune distinction entre l'argent colloïdal et les sels et composés d'argent dont l'emploi irresponsable peut effectivement être dangereux. Cette démarche partisane revient à interdire la vente des champignons sous prétexte que certaines espèces sont vénéneuses !

La raison pour laquelle on entend tellement parler de L'argyrie, dit encore Bill Fernald, ce n'est pas parce qu’elle est susceptible de se produire chez les utilisateurs d'argent colloïdal, mais parce que c'est la seule accusation que ses détracteurs ont réussi à formuler à son égard.

Toute mention de dommages aux reins, au foie, etc. comme effet secondaire de l’argent colloïdal  ou ionique est de la désinformation pure et simple.

À la suite des attaques contre l’argent colloïdal par la FDA, par de soi-disant « pourfendeurs de charlatans » ainsi que par la presse américaine et internationale (dont les revenus publicitaires dépendent pour une bonne part des publicités pour les médicaments), Brent Finnigan (un fabricant de générateur d'argent colloïdal) a écrit en octobre 1999 à la FDA en lui demandant de bien vouloir fournir les statistiques suivantes :

  • Nombre de décès attribuables à l'argent colloïdal.
  • Nombre de réactions allergiques attribuables à l'absorption d'argent colloïdal.
  • Nombre d'interactions nocives entre médicaments et argent colloïdal.
  • Nombre de cas d'argyrie imputables à l'utilisation d'argent colloïdal ionique (électrocolloïdal).
  • Nombre de cas d'argyrie dus à l'utilisation d'argent colloïdal ne contenant pas de produit stabilisants.

Réponse de l'administration : Suite à votre question sur les effets négatifs associés à l'utilisation de l'argent colloïdal, nous avons interrogé la [banque de données] de la FDA sur les réactions adverses et n'avons rien trouvé qui corresponde à votre demande.

Autrement dit, la FDA a été contrainte d'admettre qu'elle ne possédait aucune donnée clinique suggérant que l'utilisation de l'argent colloïdal présente un quelconque danger pour l'individu. À propos de substances dangereuses et de médecine orthodoxe, citons ces statistiques édifiantes publiées par le très officiel Journal of the American Association (vol. 284, no. 4, 28 juillet 2002) recensant le nombre de victimes directement attribuables au système médical pour les seuls USA et limitées aux seuls hôpitaux :

- Opérations inutiles : 12 000 morts.
- Erreurs de prescriptions (dans les hôpitaux) : 7 000 morts (personnes auxquelles on a donné les mauvais médicaments !).
- Effets adverses des médicaments : 106 000 morts (personnes ayant reçu les « bons» médicaments).
- Infections en milieu hospitalier : 80 000 morts.
- Autres erreurs (dans les hôpitaux) : 20 000 morts.
Total : 225 000 morts

Le système de « santé » est donc responsable au minimum de 225 000 morts dans l'année, ce qui fait de lui la troisième cause de décès aux USA ! Les médicaments homologués par la FDA tuent plus de 100 000 personnes dans les seuls hôpitaux américains. Combien meurent ainsi dans le monde entier ! Où sont les statistiques dénombrant les morts attribuées aux suppléments alimentaires, aux plantes médicinales et autres traitements « parallèles » ?

 

Il y a quatre façons d’utiliser l’argent colloïdal ou l'argent ionique:

-L’absorption capillaire (sublinguale)
-Par voie orale
-Par les voies aériennes, nébulisation
-Directement sur la peau, les yeux, les oreilles, etc.


Utilisation de l'argent colloïdal comme supplément: *1

  • Dès 12 ans 2 cuillères à soupe par jour, sous la langue pendant 3 minutes.
  • Entre 5 et 11 ans 2 cuillerées à café 2 fois par jour.
  • Moins de 5 ans 1 cuillerée à café 2 fois par jour.


 Si bien que pour l'instant l'argent colloïdal a rejoint l’arsenal des médecines dites "parallèles", ce qui n’empêche pas certains scientifiques de déclarer : «Avec la montée des bactéries résistantes aux antibiotiques, l’argent va se retrouver dans la position d’un médicament moderne, parce qu'aucun organisme pathogène n'a réussi à acquérir une immunité contre lui »[3]

 

*1 Usage interne réservé uniquement pour les pays hors de l’Union Européenne, des USA et du Canada.

NB: Aujourd'hui les meilleurs filtres à eau (tels ceux de la firme suisse Katadyn) emploient l'argent pour éviter la contamination des bougies filtrantes, et de nombreuses compagnies aériennes utilisent ce type de filtre à bord de leurs avions. La NASA a choisi un système de traitement de l'eau à base d'argent pour ses navettes spatiales. L'argent est aussi utilisé par les Russes pour stériliser l'eau à bord des stations spatiales.[4]

Au Japon, l'argent est utilisé dans plusieurs technologies de purification de l'air et dans les lieux de travail ; il participe à la lutte contre les toxines de l'air et autres poisons industriels.

 L'Etat d'Israël réglemente et recommande l'utilisation de l'argent colloidal pour désinfecté l’eau de consommation courante. [5]

Sources pour cet article sont les suivants:

[1] http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/science/2014/02/18/002-resistance-antiobiotiques-alertes.shtml

[2] http://argent-colloidal.info/Nouvelles%20%E9valuations%20de%20l%27argent%20collo%EFdal.htm

[3] http://www.notre-sante.ch/argent-collo%C3%AFdal/livre-sur-l-argent-collo%C3%AFdal-detail.html

[4] http://www.patou.biz/l-argent-colloidal/historique-de-l-argent-colloidal/

[5] Source http://ripuy.org/?u=1&p=6